Outil de production et éléments annexes

Demande de devis

Demande de devis

Nettoyage mécanique, cryogénique ou vapeur

Le nettoyage cryogénique sur machines-outils, agit comme un dégraissant, et permet de nettoyer les salissures et les graisses, sans utilisation de détergent, d’eau et de solvant.

Le nettoyage par cryogénie est une technologie innovante et écologique retirant des revêtements indésirables sur différentes surfaces par la projection de glace sèche non abrasive (CO2 recyclé). N’utilisant ni eau, ni solvant, ni acide, ce procédé répond parfaitement aux attentes des entreprises (nettoyage de machines-outils, installations électrique, bâtiments…)

Zéro risque de corrosion, zéro détérioration des supports pour une optimisation de la durée de vie de vos installations. De plus, ce procédé n’engendre pas de traitement des déchets autre que le contaminant ! Au contact de la matière, la glace sèche (ou glace carbonique) se sublime transformant le contaminant en poussière. Ainsi, les coûts liés à l’élimination des produits chimiques dangereux ou des solvants sont éliminés. Il ne reste plus qu’à aspirer !

La vapeur est une solution écologique et économique pour vos opérations de nettoyage, déshuilage et dégraissage de vos machines et outillages

Cette méthode de nettoyage permet de nettoyer et de dégraisser toutes surfaces en utilisant aucun détergent, aucune chimie et en rejetant aucun effluent. La vapeur utilisée, composée à 100% d’eau, est totalement naturelle et permet de réduire les effluents de 90%. Le peu de rejet est récupéré par l’aspiration de la machine.

Sablage, grenaillage ou microbillage

Le nettoyage cryogénique sur machines-outils, agit comme un dégraissant, et permet de nettoyer les salissures et les graisses, sans utilisation de détergent, d’eau et de solvant.

– Le sablage est une technique de nettoyage des surfaces en utilisant un abrasif projeté à grande vitesse afin de créer une rugosité qui facilite l’accroche de revêtement tel que la peinture ou la métallisation. Cette préparation permet l’élimination de la rouille, de la calamine, des graisses et de tous les autres polluants.

– Le microbillage est un traitement de surface par impact. Le but est de décaper sans abîmer la surface. Le résultat obtenu est satiné brillant. On utilise le microbillage pour le nettoyage, le décapage de pièces mécaniques de toutes matières ou encore pour réaliser une finition esthétique.

Application de système de peinture haute température (jusqu’à 600°C)

Le nettoyage cryogénique sur machines-outils, agit comme un dégraissant, et permet de nettoyer les salissures et les graisses, sans utilisation de détergent, d’eau et de solvant.

Imall Industrie applique sur certaines installations des systèmes de peinture haute température certifiés par l’OHGPI. Ces peintures permettent de garantir la tenue dans le temps et dans les conditions d’utilisations normales.

Application de système de peinture résistant à des atmosphères sévères : Corrosion, acidité, humidité

Le choix du traitement de surface dépend du support (acier, acier inoxydable…), du degré d’agressivité du milieu environnant et de deux notions fondamentales qu’il convient de définir précisément : la durabilité et la garantie. La durabilité ne constitue pas une durée de garantie. C’est une notion technique qui peut aider le maître d’ouvrage à établir un programme d’entretien. La durée de garantie est une notion juridique qui fait l’objet de dispositions précises dans la partie administrative d’un contrat. Elle est généralement plus courte que la durabilité. Il n’existe aucune règle corrélant ces deux durées. La prise en compte de ces différents critères permet le choix de la technique de protection du système de revêtement (revêtement métallique, revêtement organique ou revêtement mixte métal + peinture, couramment appelé système Duplex…) et des conditions de mise en œuvre.

Imall Industrie est capable d’appliquer différents systèmes de peinture anticorrosion destinés à la protection de structures métalliques en s’appuyant sur des référentiels tel que le FNP (13 systèmes) ou encore l’ACQPA (12 systèmes).

L’objectif principal de ces systèmes certifiés est de délivrer une attestation de conformité vis à vis de la protection contre la corrosion, de la stabilité d’aspect et de la couleur vis-à-vis des rayonnements UV afin de permettre une haute durabilité.

Application de peinture intumescente/protection coupe-feux

La peinture intumescente peut s’appliquer sur les structures métalliques et les structures bétons. Lorsque la température d’un corps s’approche des 200°C, la peinture intumescente, suite à des transformations physico-chimiques forme une meringue thermiquement isolante.

L’application d’un système de peinture intumescente possède de nombreux avantages :

  • Une protection incendie efficace des charpentes métalliques
  • Une protection anticorrosion de l’acier
  • Une finition esthétique optimale et une mise en valeur de la structure métallique
  • Une maintenance simple et rapide en cas de besoin
  • Un impact très limité sur le poids total de la structure

Structure métallique R 30 à R 120

La stabilité au feu de 30 minutes à 120 minutes est obtenue par projection. Les épaisseurs de projection varient suivant les massivités des fers, les températures critiques et les stabilités au feu souhaitées. Ce revêtement peut être recouvert d’une peinture de finition (RAL au choix).

Structure béton REI 120

Lorsque la peinture intumescente est appliquée sur une structure béton, l’objectif est de ralentir l’échauffement des aciers situés dans les structures bétons. Le degré coupe-feu se situe de 60 à 120 minutes en sous face de dalle en béton armé et poutres en béton armé.

Sous face de bac collaborant R 30 à R 90

L’application d’une peinture intumescente sur un bac acier collaborant a pour principal objectif d’assurer la stabilité au feu jusqu’à 90 minutes des éléments structurels en acier tout en préservant les qualités esthétiques de la structure.